Tous les articles par pminchella

Lycée Jacquard : les profs en colère à Foix

source : la dépêche

Le lycée professionnel Joseph-Marie Jacquard de Lavelanet était fermé, hier matin. Pour cause, la quasi-totalité de ses enseignants s’était donné rendez-vous devant le bâtiment de l’inspection académique, à Foix. Tapant sur des casseroles pour se faire entendre, ils ont défendu la filière PCEPC (procédés de la chimie, de l’eau, du papier et du carton), menacée de fermeture par le rectorat après le gel de ses effectifs de Seconde l’an dernier (lire notre édition d’hier en page Lavelanet).

suite

Salaire enseignant : Comment le ministère tente de discréditer les stylos rouges

source : le café pédagogique

Après 18 mois de politique assumée de restriction budgétaire, le gouvernement vient d’effectuer une surprenante volte-face dans sa communication. ” Le Gouvernement travaille depuis 18 mois pour améliorer le pouvoir d’achat et les conditions de travail des enseignants”, affirme un communiqué gouvernemental du 10 janvier adressé de surcroit aux stylos rouges. Comme il y a peu de chance que les enseignants soient collectivement frappés d’amnésie, cette réponse aux stylos rouges vise le grand public pour qu’il ne soutienne pas le mouvement enseignant. Mais à affirmer des contre vérités on prend le risque d’un rappel des réalités…

suite

Une seconde heure supplémentaire sera bien imposée

source : le cafe pedagogique

JM Blanquer l’avait annoncé depuis des semaines. Il en a fait une réponse aux suppressions de postes dans le second degré. Le ministre proposera un texte imposant dans les obligations de service une seconde heure supplémentaire obligatoire lors du Comité technique ministériel du 30 janvier. Une annonce qui suscite des refus du côté des syndicats. Mais qui pose aussi des questions en terme d’égalité des enseignants et de faisabilité.

suite

Les stylos rouges et la page blanche

source : le café pédagogique

Pour “les stylos rouges” aussi ce lundi c’est la rentrée. Grossi pendant les vacances jusqu’à atteindre plus de 50 000 membres, ce mouvement enseignant affronte à nouveau la réalité de la classe et de l’institution Education nationale. Il annonce des actions dans les jours qui viennent. Porteur des espoirs et des soucis de nombreux enseignants et professionnels de l’Ecole, “compris” par JM Blanquer, il lui faut ne pas décevoir.

suite

Le groupe des stylos rouges

La pétition lancé epar les stylos rouges

Le nouveau manifeste

 

Blanquer : Popularité en baisse

Généralement méconnu jusque là, JM BLanquer a maintenant autant de mécontents que de jugement favorable sur son action. Selon le baromètre Ifop Paris Match, JM Blanquer est passé du 19ème au 22ème rang dans le classement des personnalités avec 30% d’opinion favorable (-5% depuis novembre) et surtout 30% d’opinion défavorable. Seulement un quart des parents (moins de 35 ans) ont une opinion favorbale du ministre contre 46% des 65 ans et plus. Il se situe maintenant dans le coeur des Français entre N Dupont Aignan et F Fillon. En septembre 2018, JM Blanquer comptait 34% d’opinion favorable et 20% de mauvaise opinion.  Un autre sondage réalisé par Odoxa en janvier accorde 26% d’opinion favorable et 33% de mauvaise opinion à JM BLanquer.

 

Sondage Odoxa

Ifop

2019 : L’année des ruptures

source : le café pédagogique

“On ne va pas s’arrêter de gouverner”. Pour JM Blanquer, le 6 janvier sur RTL, rien ne doit arrêter la transformation de l’Ecole entreprise. C’est que 2018, qui nous a paru si tumultueuse, n’en a marqué que les premiers coups. 2019 doit voir la mise en oeuvre des transformations structurelles. Ainsi s’installerait une rupture libérale pour l’Ecole française. Mais 2019 est menacé d’une autre rupture : celle du gouvernement avec l’opinion publique et celle du monde enseignant avec son ministre. L’élan réformateur va t-il se briser ou se durcir en 2019 ?

suite

Arrêté du 17 décembre 2018 portant création de la spécialité « métiers de l’accueil » de baccalauréat professionnel et fixant ses modalités de délivrance

NOR: MENE1834576A

ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2018/12/17/MENE1834576A/jo/texte

Le ministre de l’éducation nationale et de la jeunesse,
Vu le code de l’éducation et notamment ses articles D. 337-51 à D. 337-94-1 ;
Vu l’arrêté du 9 mai 1995 relatif au positionnement en vue de la préparation du baccalauréat professionnel, du brevet professionnel, du brevet de technicien supérieur ;
Vu l’arrêté du 4 août 2000 relatif à l’attribution de l’indication « section européenne » sur le diplôme du baccalauréat professionnel ;
Vu l’arrêté du 8 novembre 2012 relatif à l’obtention de dispenses d’unités à l’examen du baccalauréat professionnel ;
Vu l’arrêté du 24 juillet 2015 fixant les conditions d’habilitation à mettre en œuvre le contrôle en cours de formation en vue de la délivrance du certificat d’aptitude professionnelle, du baccalauréat professionnel, du brevet professionnel, de la mention complémentaire, du brevet des métiers d’art et du brevet de technicien supérieur ;
Vu l’arrêté du 21 novembre 2018 relatif aux enseignements dispensés dans les formations sous statut scolaire préparant au baccalauréat professionnel ;
Vu l’avis de la commission professionnelle consultative « commercialisation et distribution » du 23 novembre 2017 ;
Vu l’avis du Conseil supérieur de l’éducation du 10 octobre 2018,
Télécharger l’Arrêté :