Manuel Valls a annoncé, le 11 avril, la création de 2.000 places par an sur cinq ans pour les bacheliers professionnels et l’accueil de plus de bacheliers technologiques en IUT. Avant ces annonces, le ministère avait déjà demandé aux recteurs de fixer des quotas par décret pour la rentrée 2016. Une décision pas toujours bien acceptée par les chefs d’établissement, qui s’inquiètent des conditions de réussite de ces étudiants.

lire la suite