bloqué par ses élèves

Coutances : le lycée la Roquelle bloqué par ses élèves

Ce mardi matin 25 février, le lycée professionnel La Roquelle, à Coutances, est bloqué par un mouvement de grève venant des élèves.

Palette en bois, barrière métallique, briques… Les élèves du lycée professionnel La Roquelle ont pris tout ce qui leur passait par la main pour bloquer les trois entrées de l’établissement ce mardi matin 25 février, à Coutances. Ils ne laissent entrer personne et les cours ne sont pas assurés. La raison de leur grogne : la fermeture programmée du bac pro “menuiserie, alu et miroiterie”. Cette section, qui forme les élèves à la pose de menuiseries extérieures, accueille aujourd’hui 31 lycéens. Le fond du problème réside dans une affaire de “gros sous”.

La fermeture définitive de la section à la rentrée 2016 (et donc l’arrêt du recrutement en 1ère année dès septembre) est le fruit de la volonté de l’établissement et de la politique nationale. L’Éducation nationale doit fonctionner à moyens constants. Or, La Roquelle, pour maintenir son label “Lycée des Métiers”, doit ouvrir un BTS Bâtiment. Cette création conditionne donc la fermeture du bac pro menuiserie pour ne pas augmenter les dépenses. Une erreur aux yeux des professeurs de la section appelée à fermer : “Notre bac pro est unique dans l’Académie. Pour suivre la même formation, il faut aller à Rennes ou à Rouen !”.

Colère des professeurs, des élèves… En cette période électorale, le débat s’est aussi invité sur le terrain politique. “Depuis plusieurs mois, le Gouvernement, avec la complicité active de la majorité de gauche du Conseil régional, organise le démantèlement de l’offre de formation en Basse-Normandie !”, s’emporte Jean-Manuel Cousin, délégué UMP de la circonscription de Coutances. “Il s’agit d’une invraisemblable mise en danger de ces métiers qui concourent notamment à la lutte contre la précarité énergétique dans notre région”.

“Je regrette le ton polémique de Monsieur Cousin qui ne prend pas en compte la totalité des informations”, lui répond Laurent Beauvais, le président du Conseil régional, collectivité compétente en la matière. “Non seulement, le Lycée La Roquelle va proposer dès la rentrée prochaine une nouvelle formation dans le bâtiment au niveau BTS, mais il va également mettre en place un module de formation menuiserie Verre et Aluminium, pour compléter la section Bac Professionnel menuiser-agenceur. Ces évolutions qui permettent une élévation des compétences des jeunes dans les métiers du bâtiment sont réclamées par les entreprises du bâtiment. Elles permettent en outre de gérer de manière responsable les moyens publics alloués à la formation professionnelle”.

Publié par D.B le 25/02/2014 à 08h52