A Machecoul, ce lundi 19 janvier, vers 14h30, une quinzaine d’élèves du lycée professionnel St-Martin et quatre ou cinq adultes de l’encadrement ont été pris en otage pendant une demi-heure par un mineur de 16 ans muni d’un fusil de chasse.
L’adolescent a débarqué dans l’établissement et il est rentré dans une classe de CAP, indiquent nos confrères du Courrier du Pays de Retz.

L’alerte a été donnée rapidement et les gendarmes de Machecoul sont arrivés sur place les premiers.

Au total, une cinquantaine de militaires ont été mobilisés sur cette opération, les pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie de Pornic, Saint-Nazaire et Rezé, ainsi que la brigade de recherches de Pornic.

Des négociateurs régionaux de Nantes ont également été sollicités.

Compte tenu des forces en présence, le mineur armé “s’est rendu compte de la gravité de son acte” selon la gendarmerie et il s’est livré spontanément, après avoir relâché ses otages par petits groupes.

Les autres élèves du lycée St-Martin avaient été évacués auparavant avec l’aide des pompiers et du personnel des services municipaux machecoulais. Ils ont été accueillis temporairement à l’Espace de Retz.

Aucun blessé n’est à déplorer.
Une enquête judiciaire est en cours. Concernant le mobile de cette prise d’otage, la gendarmerie n’est pas en connaissance de “revendications particulières” pour le moment.

Le jeune homme de 16 ans a été mis en garde à vue. Les personnes présentes dans la salle de classe, “assez choquées”, sont auditionnées par les gendarmes. Et elles pourront bénéficier d’une cellule psychologique dès demain.

Machecoul, 44
 
Source