Professeur ? Un métier à haut risque. C’est en tout cas ce qui ressort d’une enquête menée par le Parisien ce lundi 12 octobre. Les enseignants se confrontent désormais aux insultes, aux menaces et même au harcèlement des élèves et de leurs parents. D’où la nécessité pour un professeur sur deux de se protéger contre les conséquences des différentes formes de violence à l’école en souscrivant une assurance. Une situation explosive.

lire la suite