Alors que les résultats d’admissibilité au Capes 2016 viennent de tomber, une étude vient rappeler que, l’an dernier, les concours pour enseigner dans le second degré (en collèges et lycées) n’ont pas permis de recruter autant qu’escompté. Entre 2014 et 2015, les admissions aux concours externes ont progressé au même rythme que les créations de postes, de 20 %. Mais 13 % des postes sont restés non pourvus, comme l’année précédente, selon une étude publiée mardi 23 mai. La promesse de François Hollande de recréer 60 000 postes d’enseignants – là où son prédécesseur en avait supprimé 80 000 tarde donc à produire pleinement ses effets sur le terrain.

Les trois disciplines qui avaient ouvert le plus de postes, les mathématiques, l’anglais et les lettres modernes, sont aussi celles qui ont le moins bien réussi à les pourvoir, note la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (Depp), rattachée au ministère de l’éducation.

lire la suite