Les agents publics rétablis dans leurs fonctions après avoir bénéficié d’une relaxe, d’un non-lieu ou d’un acquittement auront la main sur la communication de la décision les concernant, prévoit un décret d’application de la récente loi sur la déontologie, les droits et les obligations des fonctionnaires. 

source