Outre la généralisation de la vidéo surveillance dans tous les lycées de la région PACA, Christian Estrosi a annoncé le 30 août des mesures exceptionnelles de sécurité pour la rentrée. Les agents de la région feront l’objet d’une vérification sécuritaire sur leur éventuelle inscription au fichier S. Le président de la région PACA veut faire des 3500 agents régionaux “les vigies dans la lute contre la radicalisation”. 600 chefs d’équipe seront formés à “détecter les signaux faibles de radicalisation” ainsi que les “personnes suspectes”. Un expert sécurité lycée recruté , non en Sorbonne, mais parmi les cadres de la police, coordonnera et exploitera ces informations…

source