Pour “inverser la courbe” du lent naufrage de l’école française, il faudrait repenser complètement une formation initiale aujourd’hui réduite à un embrigadement ; cesser d’infantiliser les professeurs en les tenant pour incapables de réels choix pédagogiques, et en leur imposant une démarche unique, et donc repenser la mission des corps d’inspection. Il faudrait également réaffirmer la liberté pédagogique.

lire la suite