Les syndicats de fonctionnaires sont reçus à compter de ce mardi par la nouvelle ministre de la Fonction publique, Annick Girardin. Ils réclament une ouverture rapide de négociations salariales avec à la clef une hausse significative de la valeur du point d’indice, qui sert de base à la rémunération des agents. Ils s’appuient sur les déclarations de Marylise Lebranchu, qui, avant d’être écartée lors du remaniement, avait indiqué que le point allait probablement augmenter, après avoir été gelé depuis 2010. La manière de procéder du gouvernement est pour le moins curieuse dans cette affaire.

lire la suite