Etudié en groupe de travail le 31 mars au ministère, le projet de nouvelle Segpa a rencontré une opposition large des syndicats. La question de l’inclusion des élèves de segpa dans le collège n’a pas réussi à trouver l ebon équilibre.

 

La réforme des segpa fait suite au rapport de Sophie Tolmont. Le rapport recommandait une  intégration sur des moments précis des élèves de segpa en 6ème tout en reconnaissant la nécessité d’une filière spécifique en l’état actuel du collège. Il demandait que les sorties de segpa soient possibles chaque année.

 

Le projet ministériel maintenant l’existence des segpa sur les 4 années du collège tout en prévoyant l’inscription des élèves dans une 6ème de référence avec des moments d’appui par les enseignants des segpa. Dans les autres niveaux il y a aurait des temps de  regroupement majoritaires en segpa tout en suivant aussi des cours en classe de collège. Les enseignements professionnels seraient maintenus.

 

Le projet a paru trop mal construit et les syndicats Se Unsa, Snuipp, Fo, Cgt  ont demandé au ministère de revoir le projet.