Arguant du succès de la journée du 26 janvier, FO, la CGT et Solidaires invitent à une mobilisation au moment de l’ouverture de négociations salariales. “Le jour de l’ouverture des négociations (dont la date n’est pas encore connue), elles appelleront à une nouvelle étape de mobilisation. Tout en rappelant au gouvernement que la balle est dans son camp, elles réitèrent leurs revendications : augmentation franche et immédiate de la valeur du point d’indice et rattrapage des pertes subies, arrêt des réformes”.

 

Communiqué