source : le cafe pedagogique

L’image d’un budget à peu près équilibré, telle qu’elle a été  présentée par le ministère le 27 septembre ne résiste pas à l’analyse des “bleus budgétaires”. Sur le terrain il manquera beaucoup plus d’emplois qu’annoncé. Le bilan réel devrait être de 1 315 emplois d’enseignants en plus dans le premier degré et 2108 en moins dans le second.

suite