source : franceinfo

Autant le dire tout de suite aux collègues qui n’ont pas encore découvert les vacances confinées, qui concernent une partie des écoliers depuis une semaine : c’est aussi nul que l’école à distance, sauf qu’on s’emmerde vraiment et beaucoup. Du coup, on se remet vite au travail, ça occupe, et il y a tout de même des élèves à suivre, et aussi une fin d’année inédite à imaginer.

On ne sait pas encore comment on sortira de cette histoire, quel en sera l’impact, quelles leçons en tirer pour le futur, pour l’école comme pour le reste, mais on entrevoit quand même deux ou trois choses que l’on serait avisé, rue de Grenelle, de garder à l’esprit après que les masques auront été remisés et que la farine aura fait son retour dans les rayons.

suite