source : les echos

Après le suicide d’une directrice d’école, le sujet de leur mal-être revient sur le devant de la scène. La députée LREM Cécile Rilhac travaille à une proposition de loi pour créer des « chefs d’établissement du premier degré » mieux rémunérés.

suite