source : mediapart

Leur journée de salaire, tous les enseignants grévistes la perdront. Mais tous ne seront pas comptabilisés comme grévistes. C’est que le Ministère utilise un « panel » grâce auquel il extrapole les chiffres qu’il communique ensuite à la presse. Pas payés, mais pas non plus comptés : les enseignants apprécieront le mépris porté y compris à leur révolte, massive pourtant….

suite