Fonctionnaires rémunérés au mérite : déjà possible, mais complexe

source : weka

Jusqu’à 1 000 euros de prime par an pour un engagement professionnel jugé « excellent » : la rémunération au mérite des fonctionnaires, que le gouvernement souhaite accroître, est déjà possible, mais peu mise en œuvre en raison de sa complexité et du changement de culture qu’elle suppose.

Depuis janvier, le département du Nord a institué un système de « rémunération individualisée, discriminante, incitative et signe de la reconnaissance d’un engagement », explique Aude Fournier, la directrice des ressources humaines (DRH), également vice-présidente de l’association nationale des DRH des grandes collectivités.

En décembre, 2,7 millions d’euros seront redistribués sous forme de prime annuelle aux 8 000 agents du département, en fonction de l’appréciation attribuée par leur responsable lors d’un entretien professionnel. Sont évaluées la réalisation des objectifs fixés et les compétences figurant sur leur fiche de poste.

suite