source : le cafe pedagogique

” À travers des dispositions de ce genre, la technocratie est vraiment à l’oeuvre – et je pense qu’aucun élu siégeant dans un conseil d’administration ne peut les soutenir”. Lors du débat sur la loi Blanquer, le 15 février, Xavier Breton (LR) a vivement critiqué l’article 18 bis, inséré par le gouvernement via un amendement dans la loi. Cet article fait passer la plupart des compétences des conseils d’administration (CA) des lycées et collèges à leur commission permanente. Et du coup, écarte bon nombre des membres du CA des décisions.

suite