source : le monde

Le gouvernement a présenté, mercredi 13 février, sa réforme de la fonction publique. L’ambition est de nouer « un nouveau contrat social » avec les agents. En présentant les grandes lignes du projet de loi, Olivier Dussopt, secrétaire d’Etat auprès de Gérald Darmanin, ministre de l’action et des comptes publics, a dénoncé un excès de « normes et de lourdeurs », évoqué une « transformation profonde de la fonction publique » et tenté de déminer un éventuel conflit social : « Cette réforme n’est pas celle de la fin du statut ou de la casse du service public. C’est, au contraire, celle d’un statut modernisé », assure son cabinet.

suite