source : france info

Après le suicide de Christine Renon, directrice d’une école maternelle de Pantin (Seine-Saint-Denis), ce sont la colère et la solidarité qui s’élèvent dans les rangs des enseignants. Jeudi 3 octobre, jour de ses obsèques, des actions – grèves, rassemblements, marques de soutien – sont prévues en Seine-Saint-Denis, mais également partout en France. Face à ce drame, plusieurs directeurs et directrices d’école de Pantin dénoncent leurs conditions de travail, dans une tribune publiée jeudi 3 octobre sur franceinfo.fr. Surtout, ils rendent hommage à leur collègue. Ils s’expriment ici librement. 

suite